L’ambiguïté du rêve américain

Le concept de rêve américain de James Truslow Adams rejoint l’idée par laquelle la finalité de chaque individu est celle du bonheur. On peut remarquer que le concept de rêve américain est très idéaliste mais qu’il se retrouve confronté à une réalité économique et sociale de l’époque qu’est celle de la ségrégation et du racisme… Nous pouvons remarquer une finalité idéaliste du capitalisme occidental où chaque individu devrait trouver sa plénitude et son bonheur, finalité qui a également été recherché par le communisme soviétique au moyen de la collectivisation des moyens de production. Il semble que John Adams à souhaité « un ordre social égalitaire »: Il semble que le concept de rêve américain vient quelque peu à l’encontre de la recherche de concurrence économique prôné pourtant par le libéralisme. Le rêve américain démontre l’influence idéaliste mais discutable de la volonté libérale de l’économie américaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s